Ville de Bouzonville

La police municipale

La police municipale est composée d’un chef de service principal et d’une brigadier-chef.

Ils sont assermentés et agrées par le Préfet de la Moselle ainsi que le Procureur de la République.

Agents de police judiciaire adjoint, ils sont placés sous l’autorité du Maire et interviennent sur tout le territoire de la commune.

Une nouvelle convention communale de coordination entre la police municipale de Bouzonville et les forces de sécurité de l’Etat (compagnie de Gendarmerie départementale de Boulay-Moselle) a été signée le 1er septembre 2019 par le Maire de Bouzonville et le Préfet de la Moselle.

Les missions de la police municipale se diversifient. Un diagnostic local de sécurité inclus dans cette convention fait apparaitre des besoins de prévention des violences scolaires, prévention de l’alcoolisme, de la toxicomanie, de toutes les formes de délinquance, d’incivilités, de protection des commerces, de protection des lieux de cultes et des bâtiments administratifs.

La police municipale occupe un bureau au rez-de-chaussée de l’Hôtel de Ville.

Dans le cadre de ses missions la police municipale :

  • renseigne les administrés
  • gère la vidéo-surveillance
  • reçoit les déclarations de chiens dangereux
  • surveille le stationnement
  • s’occupe de la gestion des cimetières
  • effectue des patrouille pédestres ou en voiture sérigraphié
  • participe aux différentes manifestations locales
  • régie les fêtes foraines, les marchés et la braderie du vendredi-saint
  • intervient dans la conciliation des conflits de voisinage et autres nuisances
  • récupère les animaux errants
  • effectue des enquêtes diverses
  • fait appliquer les arrêtés municipaux.

 

La vidéosurveillance
 
La ville de Bouzonville a mis en place en 2014, un Centre de Surveillance Urbain (CSU) dont le dispositif couvre les axes majeurs de la ville par le moyen de 25 caméras de vidéosurveillance. Il s’agit avant tout de dissuader les délits afin de protéger les biens et les personnes. Seule l’équipe de la Police Municipale et la Gendarmerie Nationale ont accès aux images de la vidéosurveillance dans un cadre précis.